blue_babydoll (blue_babydoll) wrote,
blue_babydoll
blue_babydoll

L'Advanced C Cream de Mene&Moy

 Vous souvenez vous du mini buzz qu'avait créé la marque Mene & Moy en sortant sur le marché des produits fortement concentrés en acide glycolique ? Ce petit acide de fruit porteur de promesses, puisqu'étant le plus petit des acides de fruits, et donc celui qui pénètre le plus facilement dans la peau, présent dans la plupart  des produits de leur gamme.

J'avais goûté au joie des acides de fruits avec la lotion et le sérum Clearegen de ÜNT, mais il m'en fallait plus. Je voulais une peau parfaite, et surtout faire partir cet acné récalcitrant qui avait envahit mon front, mes mâchoires et mon menton. J'étais malheureuse, et tout produit avec promesse de miracles était accueillit comme le messie. 

En y repensant, avoir dépensé environ 35 € pour ce produit, c'est un peu de la folie. (Je ne suis pas partisane de payer plus cher pour un meilleur résultat)




Description: Advanced C Cream allie efficacité et tolérance pour corriger les signes du temps et lisser les peaux les plus marquées, régénère et restructure en profondeur les peaux relâchées / stimule les synthèses de collagène et d'élastine / lisse la peau

Conseils d’utilisation: Après un nettoyage soigné avec Cleanser Sensitive Skin ou Cleanser Face & Body, appliquer chaque soir sur le visage et le cou. Il est conseillé d’espacer les applications en début de traitement.

Actions: Raffermissante / Exfoliante

Actifs: Acide glycolique 30% / Ascorbosilane C 5%

Texture: Epaisse, collante.
 
Odeur: Ignoble. Celle d'un médicament à l'orange.


Impressions: Quand on est dans la fleur de l'âge, est-ce vraiment nécessaire ? Non. J'avais aussi mal ciblé les causes de mon acne et de mes microkystes: C'est surtout hormonale. Depuis, j'ai changé de pilule, et pris un traitement adapté, ça va beaucoup mieux côté acné, et mieux tout court côté microkystes. 
Revenons à la crème. Je conseille fortement d'habituer la peau aux acides de fruits (avec la gamme Clearegen de ÜNT ou la crème Neostrata 10 ou 15%), car cette crème, elle décape sa race. Ca piquait tellement que je sautillais sur place pour oublier ma douleur. Ca dépendait aussi des jours. Parfois ça piquait, parfois rien du tout. La crème mettait longtemps avant de pénétrer, mais une fois pénétrée, elle laissait la peau toute douce et lisse. J'ai vu des effets sur les tâches pigmentaires (Elles s'éclaircissaient de façon notable au fil des applications) mais peu sur les microkystes. Au début, je croyais, mais en fait, non. Ils revenaient. Ce n'était sûrement pas le bon plan.
Je l'ai utilisé tous les soirs pendant un peu moins d'un mois, et comme c'était plus un supplice qu'autre chose, j'y ai renoncé.
 
Conclusions: Ce produit m'a permis de tirer une conclusion, si ce n'est pas beau tout ça. Celle d'arrêter de croire aux produits miracles, que l'on peut trouver mieux pour moins cher, et surtout de ne pas agresser ma peau. Je me suis rendue compte à quel point ma peau s'était sensibilisée de tous ces changements, et commençaient à avoir son mot à dire. En ce moment, ma routine est principalement composée de produits ÜNT et de parapharmacie (Avène et La Roche Posay). Elle se remet lentement de ce que je lui ai fait subir.
 
La rachèterai-je ? Pour rien au monde, non.
 
Prix: Entre 35 et 40€ pour 50ml. Durée de 6 mois après ouverture.
 
Où l'acheter ? En parapharmacies
Tags: aha, crème, menemoy
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 2 comments