Vous lisez blue_babydoll

blue baby doll
Entrées récentes 
21e-juin-2011 11:50 pm - L'Advanced C Cream de Mene&Moy
 Vous souvenez vous du mini buzz qu'avait créé la marque Mene & Moy en sortant sur le marché des produits fortement concentrés en acide glycolique ? Ce petit acide de fruit porteur de promesses, puisqu'étant le plus petit des acides de fruits, et donc celui qui pénètre le plus facilement dans la peau, présent dans la plupart  des produits de leur gamme.

J'avais goûté au joie des acides de fruits avec la lotion et le sérum Clearegen de ÜNT, mais il m'en fallait plus. Je voulais une peau parfaite, et surtout faire partir cet acné récalcitrant qui avait envahit mon front, mes mâchoires et mon menton. J'étais malheureuse, et tout produit avec promesse de miracles était accueillit comme le messie. 

En y repensant, avoir dépensé environ 35 € pour ce produit, c'est un peu de la folie. (Je ne suis pas partisane de payer plus cher pour un meilleur résultat)




Description: Advanced C Cream allie efficacité et tolérance pour corriger les signes du temps et lisser les peaux les plus marquées, régénère et restructure en profondeur les peaux relâchées / stimule les synthèses de collagène et d'élastine / lisse la peau

Conseils d’utilisation: Après un nettoyage soigné avec Cleanser Sensitive Skin ou Cleanser Face & Body, appliquer chaque soir sur le visage et le cou. Il est conseillé d’espacer les applications en début de traitement.

Actions: Raffermissante / Exfoliante

Actifs: Acide glycolique 30% / Ascorbosilane C 5%

Texture: Epaisse, collante.
 
Odeur: Ignoble. Celle d'un médicament à l'orange.


Impressions: Quand on est dans la fleur de l'âge, est-ce vraiment nécessaire ? Non. J'avais aussi mal ciblé les causes de mon acne et de mes microkystes: C'est surtout hormonale. Depuis, j'ai changé de pilule, et pris un traitement adapté, ça va beaucoup mieux côté acné, et mieux tout court côté microkystes. 
Revenons à la crème. Je conseille fortement d'habituer la peau aux acides de fruits (avec la gamme Clearegen de ÜNT ou la crème Neostrata 10 ou 15%), car cette crème, elle décape sa race. Ca piquait tellement que je sautillais sur place pour oublier ma douleur. Ca dépendait aussi des jours. Parfois ça piquait, parfois rien du tout. La crème mettait longtemps avant de pénétrer, mais une fois pénétrée, elle laissait la peau toute douce et lisse. J'ai vu des effets sur les tâches pigmentaires (Elles s'éclaircissaient de façon notable au fil des applications) mais peu sur les microkystes. Au début, je croyais, mais en fait, non. Ils revenaient. Ce n'était sûrement pas le bon plan.
Je l'ai utilisé tous les soirs pendant un peu moins d'un mois, et comme c'était plus un supplice qu'autre chose, j'y ai renoncé.
 
Conclusions: Ce produit m'a permis de tirer une conclusion, si ce n'est pas beau tout ça. Celle d'arrêter de croire aux produits miracles, que l'on peut trouver mieux pour moins cher, et surtout de ne pas agresser ma peau. Je me suis rendue compte à quel point ma peau s'était sensibilisée de tous ces changements, et commençaient à avoir son mot à dire. En ce moment, ma routine est principalement composée de produits ÜNT et de parapharmacie (Avène et La Roche Posay). Elle se remet lentement de ce que je lui ai fait subir.
 
La rachèterai-je ? Pour rien au monde, non.
 
Prix: Entre 35 et 40€ pour 50ml. Durée de 6 mois après ouverture.
 
Où l'acheter ? En parapharmacies
 Le dernier article de cette longue série intitulée "Mardi morne et ennuyeux".

Quoi de mieux pour mettre un peu de fun et de joie dans sa vie que d'utiliser le nettoyant Bright & Peel de Meishoku ?

Attention pour cet article, le nettoyant n'aura pas une photo d'identité digne de ce nom. Pourquoi ? Parce que j'ai pris la photo avec la mauvaise option, donc ça me donne le mauvais format de fichier. Je n'ai pas le logiciel pour ouvrir ce format, et j'ai la flemme de le télécharger... Et blabla. Du coup pour me faire pardonner de ce manque de professionnalisme, une photo exclusive du nettoyant Meishoku avec la mascotte du jour, j'ai nommé Totoro ! *cri de foule en délire*



Description: MEISHOKU DETCLEAR Bright & Peel Cleansing Foam contains berry as the main ingredient. It also contains various fruit extracts. Its rich foam allows it to put less burden to the skin. It mildly removes dead skin cells, restoring the skin’s lustre and translucency. It will not cause tautness. And it lets the user better absorb the ingredients of the skincare products that follow.
Traduction: Ca apporte de l'éclat.

Comment l'utiliser ?
Wet face.
Pump 2 – 3 times to dispense an appropriate amount.
Gently massage over the entire face.
Rinse off.

Ingredients: AHA, BHA
 
Promesses:



Pour la petite histoire, il y a quelques années, en allant dans un Sephora et voulant commencer un Basic 3 Temps (pauvre malheureuse que j'étais), la vendeuse m'avait conseillé un nettoyant mousse aussi aux acides de fruits de Murad à la place du savon Clinique (UNE VENDEUSE LUCIDE !). En le terminant, je n'arrivais pas à mettre le doigt sur ce que j'aimais tant avec ce nettoyant et que je n'ai plus retrouvé après: L'éclat tout simplement (Quelle belle leçon de vie/beauté je vous fais là)
 
Tout ça pour dire que ce nettoyant, c'est le pendant du nettoyant Murad (Qui n'existe plus il me semble)
 
Texture: De la mousse aérienne dans tous ces états comme le prouvent les photos ci-dessous:


 
(Cette photo ne sert à rien, nous sommes d'accord, à part vous montrer que je traumatise la-dites mousse)

Odeur: Sucrée, fruitée, gourmande sans être trop présente. Je kiffe quoi.

Impressions: Encore une douceur pour la peau, un plaisir de se nettoyer avec ! Ce que je reproche souvent aux nettoyants depuis que j'ai goûté aux nettoyants aux acides de fruits, c'est de ne pas apporter de l'éclat à la peau ! Il n'y a rien de mieux pour commencer la journée, pour lancer un "Je m'aime" à la glace, et aborder l'étape maquillage en toute sérénité sans être déranger par le teint terne renvoyé par la glace. On peut constater que j'ai vraiment quelque chose contre les autres nettoyants.
J'aurais bien apprécié une mousse un peu plus épaisse pour pouvoir me masser le visage avec, encore et encore. Elle se nettoie cependant avec facilité, laisse la peau douce, sans l'assécher.
 
Le rachèterai-je ? Oui, un bon nettoyant qu'on peut commander les yeux fermés.
 
Prix: 8,10€ les 150ml

Où l'acheter: Sur Sasa
 
Rien que d'écrire le titre, je suis joie. J'avais eu le mascara Eyes to Kill fin octobre 2010 que j'avais adoré, et que je n'avais pas hésité à placer sur le podium de mes mascaras préférés.
Lorsque j'ai appris le lancement de son petit frère, le Eyes to Kill Excess, je me suis ruée le lendemain aux galeries Lafayette pour l'acheter... Jusqu'à ce que la vendeuse m'annonce que le produit était uniquement commercialisé aux USA, et qu'on ne savait pas si il allait l'être pour la France.
En le retrouvant "par hasard" lors de mes pérégrinations chez Sephora, je n'ai pas résisté (surtout avec un bon de -20% en main).
Ce que j'apprécie surtout chez Armani, c'est le concept marketing.
L'idée: Que le mascara devienne une arme fatale, qu'elle fasse un regard revolver.
Avec Megan Fox en égérie, ils ont tout gagné. Derrière son physique avantageux (et ayant subi la chirurgie), j'apprécie qu'elle soit plus que ça, qu'elle ait du caractère, dépasse le cliché de "Elle est mignonne mais un peu conne", et provoque la surprise (Qui aurait pensé qu'elle aurait joué dans Jennyfer's Body ?)

Description:  Exceptionnellement volumateur, ce mascara arme instantanément les cils d'une laque plus noire que noire qui accentue comme jamais la profondeur et l'intensité du regard.

Volume Extrême instantané:
Eyes to Kill Excess, le mascara volume intense, épaissit, sépare et offre aux cils un étonnant fini laqué, ultra noire et longue tenue. Parfaitement définie, la frange des cils est encore plus dense et devient l'arme de séduction ultime pour un effet volumateur captivant.

Brosse "surdimensionnée"
Le secret de l'arme absolue Eyes to Kill Excess réside dans l'association d'une formule unique et d'une brosse brevetée surdimensionnée. Son design haute précision, un tissage exclusif de fibres souples, permet de gainer et volumiser chaque cil en déposant un maximum de charge en un minimum de passage.

Intelligence scientifique
La fusion d'un Wax ™ Complex et d'un nouvel agent texturisant forme une texture fluide et onctueuse qui glisse le long des cils pour une application facile et homogène en un tour de main.
Le Wax ™ Complex est constitué d'un mélange de cires molles et dures pour une charge optimale et un volume extrême instantané. De la racine à la pointe, pour un gainage cil à cil qui les épaissit tout en souplesse.

Laque noire
Les pigments ultra noirs créent un effet laqué profond pour un regard renversant de séduction.

Je me suis amusée à mettre en gras les mots magiques du marketing (Même si il y en a un paquet dans cette description...)

En résumé: Des cils noirs, séparés et du volume. (ou comment résumer une vingtaine de lignes en moins de dix mots)




Packaging: Grande première pour moi qui n'écrit presque jamais dessus. La particularité des mascaras Eyes to Kill sont qu'ils sont lourds. Ca peut déstabiliser, tout comme ça pousse encore plus loin le principe du revolver. Le tube est en métal (Je n'ose pas trop m'avancer, mais c'est froid à chaque fois que je le touche), et d'une couleur noire laquée (comme les cils dis donc !). Sur le mascara, il y a simplement marqué "Eyes to Kill". Et là, j'ai commencé à flipper. La vendeuse Sephora m'aurait vendu le mauvais ? Je vais sur le site Armani, les deux mascaras (Eyes to Kill tout court et Eyes to Kill Excess) ont le même packaging. Comment les différencier ? LA BROSSE ! Je rassure donc: J'ai le bon.
Pour information: Le Eyes to Kill avait pour packaging un tube en métal gris (je préférais d'ailleurs)

Rendu: Je l'ai utilisé sans recourbe-cil (Je suis une inconditionnelle). Armani ne met pas en avance de promesse sur le recourbement, ce n'est pas autant qu'il ne se défend pas sur ce point-là, au contraire ! J'ai comme critère que mes cils doivent "presque" atteindre mes sourcils (Mes cils sont plutôt longs et raides). Pari réussi. Je l'ai mis ce matin, vers 11 heures, ils sont toujours aussi recourbés après 12 heures !
Je n'ai rien non plus à redire sur la couleur noire intense, je n'ai pas besoin de passer un nombre incalculables de couches pour avoir un rendu intense.
A propos de la longueur, il est bon, même très bon (puisque mes cils touchent presque mes sourcils, c'est toujours le même critère). J'utilise à côté le Un Million de Cils de L'Oréal, les rendus sont les mêmes pour la longueur, je suppose que c'est le maximum que je puisse attendre de mes cils.
Le volume ? Check. Les cils gagnent en volume sans pour autant ressembler à du carton pâte, et ils restent plus au moins séparés (passer une brosse à cils pour enlever le surplus de mascara, et décoller les réticents. Ce n'est pas flagrant mais cela permet un résultat plus optimal)
Ensuite vient la tenue ! Bien que n'étant pas waterproof, il tire bien son épingle du jeu ! A chaque fois que je mets du mascara, je ne peux pas éviter l'effet des pigments qui se retrouvent sur mes cernes. Il y en a peu, mais ça plombe toujours le regard. Avec Eyes to Kill Excess, je n'ai presque rien.
Quant au démaquillage, il s'enlève facilement avec l'huile démaquillante (par contre, je pense qu'il risque d'être coriace avec un démaquillant traditionnel pour les yeux)

Conclusion: Il est digne de son grand frère ! J'ajouterai qu'il est à réserver aux personnes souhaitant un regard dramatique, accentué.
Au début du mois, lorsque je suis partie en virée en parapharmacie, emportant sur mon passage des produits La Roche Posay, la brume SeroZinc a fait partie des heureux élus.


Sur le coup, je doute m'être demandé si elle avait de réelle propriétés, parce qu'après tout, je pourrais penser que ce n'est que de "la vulgaire eau".

Description: Tonique astringeant des peaux grasses à imperfections. Apaise le feu du rasoir. Nettoie les irritations superficielles de la peau.
(J'ai enlevé la partie concernant les nourrissons)

Composition: Water (eau purifiée), chlorure de sodium (0,75%) et sulfate de zinc (0,10%)
Vu comme ça, je commence à croire que c'est de la vulgaire eau...

Impressions: Je l'utilise lorsque j'ai des imperfections, et que je reste chez moi sans maquillage (!). Généralement, j'en mets le soir quand c'est la catastrophe, ou pendant la journée (je renouvelle plusieurs fois l'opération pendant la journée sur les zones touchées). Les jours où c'était la catastrophe après en avoir vaporisé de temps en temps, j'ai remarqué que les imperfections diminuaient, semblaient moins agressives. Ce n'est bien sûr pas un produit miracle mais elle aide à désenflammer les boutons.
Depuis, elle a trouvé sa place sur mon bureau (quelle belle histoire d'amour).

A propos du spray, la diffusion de la brume est assez large, et imprécise (contrairement à celui de l'Eau Cellulaire d'Esthederm). Lorsque j'en applique, soit je la laisse sécher à l'air libre (HAN !), soit j'absorbe l'excès avec un mouchoir en papier. Laquelle des solutions est la meilleure ? Je n'en ai fichtrement aucune idée.

Prix: Environ 6,50 euros les 150ml (sachant que cela peut varier d'une parapharmacie à une autre)

Le rachèterai-je ? Il a de fortes chances que oui. Une brume qui a la fois rafraîchit, apaise et assainit, ça ne court pas les rues (:
16e-juin-2011 03:15 pm - A propos de: SPF, PA, UVA, UVB...
Le soleil a commencé à pointer son nez, et ma paranoïa du soleil avec.
En hiver, je n'utilise pas spécialement de soins ciblés pour me protéger du soleil, seulement ma BBcrème ou un fond de teint contenant un SPF. (mais pour l'hiver prochain, une petite protection solaire ne serait pas de refus).
En été, c'est différent. Si je sors sans protection solaire, je me sens littéralement nue. Que ce soit à la plage ou dans la rue, il faut que mon visage et mon corps soient protégés (et parfois mes cheveux !)
Aujourd'hui, une petite mise au point sur les différents acronymes que l'on peut trouver sur les protections solaires pour mieux s'y retrouver.

IP: Indice de Protection
UVA et UVB sont tous les deux des rayons ultraviolets; je ne vais pas rentrer dans les détails en vous parlant de leur longueur d'onde... Intéressons-nous plutôt aux effets causés sur la peau:
UVA: Ils peuvent rentrer dans les couches profondes de la peau. Les UVA sont responsables des signes de l'âge comme les rides, de la perte de la fermeté de la peau, de la dégradation du collagène de la peau.
Ils sont dangereux dès le lever du soleil et ce, toute la journée.
UVB: Eux, ils rentrent dans les couches superficielles de la peau. Leurs effets ? Les coups de soleil, le cancer de la peau, le bronzage. Ils favorisent aussi le vieillissement de la peau.
Ils sont dangereux entre midi et 16 heures.
SPF (en anglais)/ FPS (en français): Facteur de Protection Solaire. Les SPF sont utilisés pour bloquer les UVB (plus le SPF est élevé, mieux c'est). A propos du chiffre, cela permet de multiplier le temps "pour attraper un coup de soleil". Avec un SPF de 50, vous mettrez 50 fois plus de temps à en attraper un que sans protection solaire, par exemple. Tout dépend aussi du lieu, du temps, et de l'heure; les conditions peuvent donc varier.
Il faut appliquer la crème solaire une trentaine de minutes avant l'exposition au soleil pour bénéficier pleinement de son pouvoir.
PA: Le PA bloque les UVA. L'indice du PA est noté avec + (qui s'échelonne de un à trois), on peut aussi parfois trouver des " * " à la place des " + ".

Depuis peu, les marques ont commencé à se mettre "au PA" (Il y a quelques années, les UVA étaient considérés comme bénins), il reste cependant assez difficile de trouver une bonne protection avec un PA+++. De plus, les peaux mixtes à grasses peuvent avoir du mal à apprécier les protections solaires qui laissent généralement un film gras sur la peau. Quelques marques ont sortis des protections solaires adaptées à ce type de peaux.
Quelques sélections shopping:
 
Fluide Solaire SPF de la gamme Hyséac d'Uriage, adapté aux peaux mixtes à grasses.
(non comédogène)
10,90 euros
 

Photoderm AKN Mat SPF 30 de Bioderma, adapté au peaux mixtes à grasses, et/ou acnéique.
(résistant à l'eau, non comédogène)
Environ 9,50 euros
 
 


Base de maquillage, Prep + Prime Face Protect SPF50 PA+++ de MAC
(très appréciée des peaux mixtes à grasses, testée et approuvé !)
28 euros
 
 

Du côté des marques Asiatiques:
UV Perfect Face Milk SPF 50 PA+++ de Kao Bioré
(appréciée des peaux mixtes à grasses, ce produit est "oil control")
Près de 12 euros sur Ichibankao
 
 
 
Haute Protection Active SPF30 PA++ UV Expert de Lancôme
Près de 32,50 euros sur le site SASA
 
 
Ecran Multi-Protection UV PLUS SPF40 PA+++ de Clarins
(oil-free)
36,90 euros sur le site Sephora
 
 
Fond de teint Compact Solaire Protecteur SPF30 de Shiseido
(non comédogène et waterproof)
31,50 euros sur le site Sephora
 
Et voici "the last one" ! L'huile de la marque japonaise Muji, peu connue, et qui pourtant cumule de bons points.


Je ne saurais dire avec exactitude depuis quand Muji commercialise une ligne de soins pour le visage. Muji possède une gamme pour les peaux sèches, une pour les peaux sensibles et... Sur le site de Muji, ils se sont un peu mélangés les pinceaux. Il y a un lien pour "lotions purifiantes", or le seul produit purifiant est un gel nettoyant (...). En ce qui concerne la gamme des peaux sèches et des peaux sensibles, on retrouve un nettoyant, un lait démaquillant, une essence hydratante, une lotion et une crème.

Description: Au Japon, les lotions purifiantes à base d’huiles sont généralement reconnues de qualité supérieure.
Cette combinaison hautement efficace de l’huile d’olive et de l’huile de jojoba se mélange
parfaitement dans ce démaquillant.
Pressez 3 ou 4 fois la pompe dans vos mains et commencez votre massage.
Rincer à l’eau après usage.

Composition:
Abrégé par Muji: Huile d’Olive, Huile de Jojoba, Extrait de feuilles de pêcher, Jus d’abricot.
Complète:



Ca change tout de suite de la version abrégée qui nous laisse entrevoir une huile bio ! (Ce qui est très drôle est de voir en quelle position sont placés les ingrédients)

Odeur: Aucune. J'ai eu beau "reniflé", rien, que dalle, c'est assez déroutant, et même frustrant. Cela plaira sans nul doute aux personnes ne supportant pas les produits parfumés, et cela correspond aussi parfaitement à l'image épurée de Muji.

Texture: Équivalente à la ÜNT. Je reste assez perplexe, sur le visage, elle me semble moins fluide, plus difficile à étaler, et en la retestant tout à l'heure sur la peau de mon bras, elle m'est apparût fluide.

Efficacité: La meilleure huile testée en ce qui concerne le maquillage pour les yeux ! (au même niveau que la Shu Uemura)

Rapport prix/contenance: 15 euros pour 200ml.

p-s: notez le fait que le flacon soit gradué !
Conclusions.

Mon huile préférée selon les catégories:
Odeur: La Shu Uemura (sans surprise aucune)
Texture: La Shu Uemura
Efficacité: La Muji
Rapport prix/contenance: La Shills

Je compte bien m'offrir la Shu Uemura (une fois que j'aurai terminé toutes mes huiles, c'est à dire dans un bon bout de temps... (Celle de ÜNT me dure depuis 5 mois, et elle ne fait que 150ml, je n'imagine même pas pour celle de Muji et celle de Shills... & je l'utilise tous les soirs !)
16e-juin-2011 02:59 pm - Les huiles démaquillantes - Shills
Ce soir, ce sera au tour de l'huile démaquillante à la fleur de cerisier de la marque taïwanaise, Shills.


Description: SHILLS Cherry Blossom Cleansing Oil is blended with hypo-allergic olive oil as the base. It is mild and gentle to your skin. As you gently massage by using this cleansing oil, make-up, sebum, dirt will be removed from your skin effortlessly. This effective cleanser will not block the pores and will not add extra burden to your skin. Your skin will feel light, cool and healthy upon use!

The unique efficient sebum balance formula, allow make up and impurities to dissolve completely with the emulsified oil. It furthers remove sebum and blackheads, the old skin tissues and dirt. Cherry blossom extract is added to give the unique flavor, so that after use, the skin will feel smooth and clean, instantly
restore your skin to its delicate baby-like softness!

Ingrédients: Huile de jojoba, huile d'olive, vitamine E, huile de camélia, huile d'avocat, huile d'opoponax (sweet myrrh oil, en anglais)

Odeur: Je n'ai pas été spécialement emballée, je l'ai trouvé trop sucrée. Je m'attendais à quelque chose de plus floral (ou alors mon nez est à jeter ?)

Texture: Plus fluide que la Shu Uemura qui est plus fluide que la ÜNT (vous suivez ?). L'huile s’émulsionne peu avec l'eau. Dans mon cas, j'ai une préférence pour les huiles qui ne sont pas extra-fluide (comme c'est le cas ici), et qui s'émulsionne avec l'eau.

Efficacité: Bonne sans pour autant me transporter. J'ai même trouvé qu'elle avait un peu de mal à enlever mon mascara et mon Rouge Artist (oui, je continue avec le test du Rouge Artist de MUFE)

Rapport prix/contenance: 250ml pour près de 7 euros sur le site Sasa

La dernière review arrivera dans le pire des cas jeudi prochain ! (La dernière huile démaquillante est chez mon copain, misère)
Comment ne pas parler d'huiles démaquillante sans parler de Shu Uemura ?
Lorsque je suis allée acheté ma base mousse, j'ai reçu en échantillon cette huile qui porte le modeste nom de "Huile démaquillante équilibre haute performance formule avancée."



Description (qui provient du site anglais): Contient un dérivé de racine de réglisse, un complexe d'acides aminés botaniques et de l'eau Depsea (= une eau extraite dans les profondeurs de l'océan que l'océan ne peut atteindre, environ 200 mètres sous le niveau de la mer)
This formula soothes sensitized skin, and maintains the skin's barrier function while supporting collagen production. It also naturally provides moisture to skin, and helps to enhance skin transparency and improve skin quality.

Je n'ai pas traduis le second paragraphe de peur de fautes de traduction, le rendu en français me semblait maladroit (Si je parle autant de traduction, c'est en rapport avec mes deux années d'étude de langues à l'université :)

Odeur: Très agréable, elle me rappelle les huiles essentielles. En me renseignant, j'ai trouvé ceci:
Notes de tête: fraîche, végétale et aromatique
Notes de coeur: floral
Notes de fond: musc et ambre (c'est déjà plus précis)

Texture: Plus fluide que la ÜNT. A la fin, je pourrais faire un tableau comparatif de la fluidité des huiles (...). Je me suis amusée à les comparer en faisant des "swatchs" sur mon bras.

Efficacité: Je l'ai mise à l'épreuve avec le rouge à lèvre Artist Intense de Make Up For Ever que je considère comme le rouge à lèvre de compétition. Même en me lavant les dents, en mangeant, en buvant.. Il est toujours là.
La Shu Uemura tout comme la ÜNT l'ont démaquillé sans problème, cependant, j'ai noté un point positif pour la Shu Uemura: Plus efficace sur le maquillage des yeux, et ce rapidement !

Rapport prix/contenance: Je me réfère au prix anglais puisque Shu Uemura a retiré son site de vente français, et est indisponible chez Sephora. Vous pouvez la trouver au prix d'environ 32 euros (selon Beauté-Test, 35 euros) pour 150ml.

Où la trouver ? Dans les corners des grands magasins (Printemps, Galeries Lafayette et Bon Marché), à la boutique de Saint-Germain Les Prés, et commande par téléphone.

Je tenais à souligner le fait que ma peau est peu sensible ou ne fait pas de réaction. Un jour, elle méritera un article sur elle !
This page was loaded sep 21e 2014, 2:01 am GMT.